Si je n'en ai pas fini avec ce "mal-à-dit", il m'apparaît que poursuivre sur ce thème relève davantage de l'égocentrisme et de l'étalage de la douleur vous indisposant, alors que d'autres soufrances dans ce monde en folie sont passées sous silence ou banalisées.

Je reviendrai peut-être ultérieurement

Prenez soin de vous

 

Le Galérien